READING

Anaïs et Quentin exposent leur life style de paris...

Anaïs et Quentin exposent leur life style de parisiens accomplis

Un couple à Paris

D’abord, félicitations, vous venez de lancer votre blog en français, où vous racontez vos petites aventures de couple parisien. Comment vous est venue cette idée ?

A : J’ai toujours voulu lancer un blog, ça faisait des mois que j’y pensais, j’en suis plein et j’étais fan du concept. Pour me faire plaisir, Quentin m’a dit « Allez, ce soir on lance le blog ».
Q : Notre idée n’était pas de faire un blog centré sur moi, moi, moi. Mais l’idée est de donner quelque chose que la fille et le mec puissent lire en même temps, qu’ils soient français, ou viennent d’un pays étranger et parlent français. L’idée est qu’ils puissent ensemble, s’inspirer de toutes ces belles expériences. Oui, c’est vrai, je me suis pris au jeu.
A : Tu as même adoré ça !
Q : Les articles on les rédige à deux. Mais c’est surtout toi qui a toutes les idées ! On parle de Paris, parce qu’on y vit, mais surtout de tout ce qu’on fait, à deux. En septembre, on venait d’emménager à Paris et on parle notamment de nos débuts.
A : C’est vraiment à deux qu’on s’est lancé dans l’aventure de vivre à Paris et c’est ce qu’on veut partager avec les gens.
Alors justement, il y a une différence entre le Paris dans lequel on vit, et le Paris que l’on va visiter.
A : Oui, bien-sûre ! Nous ce qu’on aime dans Paris ce n’est pas forcément la ville touristique, puisqu’on va essayer de chercher les petites adresses males connues, les nouveaux restaurants, les musées, théâtres. Pas forcément les plus grands et célèbres de Paris, mais ceux qui proposent tout de même de superbes pièces. Même pour les couples, il y a tellement de petits recoins, de bons-plans qui sont inconnus et qui font le charme de cette ville.

Et quels sont vos endroits ou activités fétiches ?

A : Il y a un an et demi, Quentin m’a fait découvrir les ramens (rires) et j’en suis devenue accro. Tous les samedis, on test les ramens de Paris et j’ai déjà un Top 5 de mes préférés.
Q : Mon coup de cœur dans Paris… mh… Je passe pas mal de temps dans toutes les parfumeries parisiennes. C’est un truc qu’on a la chance d’avoir en France, mais surtout à Paris, puisqu’il y a plein de petites parfumeries qui peuvent se développer en dehors des grandes chaines ; c’est un plaisir de les découvrir. La France un pays dans lequel la parfumerie a une grande importance et rien que pour ça, c’est une chance d’y vivre.
Si vous aviez des conseils bon-plans pour les nouveaux arrivants ?
Q : En arrivant dans la ville, c’est intéressant de découvrir tout le côté culturel de Paris qui est riche et diversifié. Surtout pour les étudiants, il y a plein de tarifs réduits.
A : Oui, il y a beaucoup de musées gratuits pour les moins de 26 ans, le théâtre comme La comédie sur les champs Elysées, tous les jeudis c’est 50 % pour les étudiants. Il y a plein de bons plans dont il faut profiter, et c’est ce qu’il faut faire à Paris. Voir une pièce, sortir au musée.
Q : Pour les moins de 26 ans, Paris est royal là-dessus, il faut en profiter.
A : Il y a aussi des restaurants vietnamiens, italiens. C’est génial de pouvoir manger de tout !
Après, c’est important pour moi de faire les endroits touristiques. Ca peut paraître ridicule, mais la semaine dernière, on est allé à la tour Eiffel. Il y a un mois on a fait les bateaux mouches et on a adoré.
Q : C’est moins quelque chose de touristique, parce que tu découvres le Paris tel qu’il est vraiment.
A : Oui, j’ai vu un Paris que je ne connaissais pas.
Et en dehors de toutes ces sorties, il arrive bien un moment où vous rentrez chez vous. Quelle est votre cocooning à vous ? Qu’est-ce qui fait que vous êtes bien chez vous, parce que c’est votre appartement ?
A : Je suis très déco, Quentin aussi d’ailleurs. Ce que j’aime se sont les couvertures, les plaids, beaucoup de coussins, le côté chaleureux. Même notre tout petit 26 m² est blindé de tapis à poils, de coussins, notamment sur la mezzanine pour faire comme si l’on marchait sur un petit nuage. (rires étouffés de Quentin).
Q : Oui, je rejoints le côté d’Anaïs, ce que j’aime c’est être posé quand je suis chez moi.
Oui c’est important ! Et d’ailleurs, vous êtes en train de changer d’appartement pour vous rapprocher du centre et des écoles. Il semble que vous ayez essuyé pas mal de péripéties.
Q : Oui, à Paris c’est la galère, tu te bats pour avoir quelque chose. Pour nous c’était des dizaines de mails et des dizaines d’appels sans réponse.
A : On s’est comme jeté à l’eau parce qu’avec un mois de pré-avis, on a dû se débrouiller pour trouver quelqu’un en une semaine, sans forcément avoir trouvé notre futur appartement. Au bout de trois semaines, on l’a finalement trouvé, après un coup de cœur dans les photos. En le voyant en vrai, on a su que c’était celui-là, surtout qu’il est dans le douzième rue Diderot. On a dû se battre et on a clairement été favorisé par l’agence.

Justement, en parlant d’agence, vous avez commencé vos démarches seuls et avez finalement eu recours à une agence. Pour vous, une agence idéale c’est quoi ?

Q : A Paris, c’est difficile de trouver une agence personnalisée, il faut généralement y aller au forcing en appelant, harcelant. Souvent, on est obligé de prendre ce qui vient, surtout quand on est dans l’urgence pour trouver. Oui, le rêve serait que tu arrives, expliques tes attentes et que l’agence te propose directement une sélection d’appartements.
A : Oui, se serait bien que pour les jeunes, on aille voir l’agence, expose notre budget, sans payer avant d’avoir des propositions. On a besoin d’être accompagné, d’avoir plusieurs propositions, notamment atypiques.

S’ils avaient été sur le site internet de Paris Attitude, Anaïs et Quentin auraient eu le choix entre près de 7 000 appartements. Ils n’auraient eu qu’à sélectionner leurs préférés en fonction du quartier convoité, de la superficie, de leur budget, ou des petits charmes. Avec le calendrier des disponibilités, ils auraient immédiatement su lequel réserver. Et ce n’est qu’une fois que la réservation aurait été confirmée par le propriétaire, que les frais d’agences auraient été appliqués en fonction de la durée et du prix de la location.

couple parisien


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Que faire à Paris en amoureux ?

Votre séjour romantique à Paris : rendez-le inoubliable Montmartre est un quartier incontournable pour les amoureux. Lorsque les touristes désertent les...

Fermer