READING

Qu’est-ce-qu’un garant pour louer un a...

Qu’est-ce-qu’un garant pour louer un appartement

Qu’est-ce-qu’un garant pour louer un appartement ?

Dans le cadre d’une location, le bailleur peut demander un garant, en faisant parfois une condition indispensable pour la location du logement concerné.

Quel est le rôle d’un garant ? Qui peut se porter garant ? Pourquoi demander un garant ? Quelles sont les pièces justificatives ? Nous vous aidons à répondre à toutes ces questions.

Qu’est-ce qu’un garant et quel est son rôle ?

Quand une personne souhaite louer un appartement ou une maison mais qu’elle perçoit des revenus jugés trop faibles par le bailleur, ce dernier est en droit de réclamer un garant. Zoom sur son rôle !

Que le bailleur soit le propriétaire du logement à louer ou une agence immobilière, il est dans son droit en demandant à ce que vous ayez un garant. Le garant est ainsi une personne qui se porte caution pour vous. Cela signifie que si vous êtes en incapacité d’honorer un loyer ou une partie d’un loyer, le garant prendra le relai en honorant à votre place le versement du loyer (ou partie de loyer restant due). La personne qui accepte de se porter garant pour vous s’engage donc à payer au bailleur vos dettes locatives.

Le garant s’engage en général à deux niveaux :

  • Payer vos loyers et vos charges en cas de défaillance de votre part, ainsi que les intérêts éventuels en cas de règlement de loyer tardif.
  • Payer les frais de remise en état du logement, si des dégâts vous sont imputables et que vous n’avez pas les moyens financiers pour les faire réparer.

Ainsi, le propriétaire du logement dispose d’une garantie de loyer. Le garant est donc légalement responsable du paiement de votre loyer et des réparations si vous rencontrez des difficultés. Il apporte une sécurité financière au bailleur qui est certain de percevoir ses loyers quelle que soit votre situation. A savoir que si vous ne payez plus votre loyer, le garant le fera donc à votre place mais vous serez financièrement endetté vis à vis de lui. Le garant disposera alors d’un recours, celui de lancer une procédure d’éviction du logement. En effet, un garant est un soutien en cas de difficultés ponctuelles uniquement.

Le garant est très souvent une personne de l’entourage du locataire, soit un parent, un grand-parent, etc. Pour que le propriétaire ou l’agence immobilière l’accepte comme garant, il faut que la personne que vous choisissez réponde à différents critères. Notamment, elle doit avoir une adresse de résidence en France. Elle doit également être employée en CDI et ses revenus doivent être supérieurs à trois fois le montant du loyer. Si la personne que vous choisissez comme garant ne répond pas à l’un de ces critères, le bailleur a le droit de refuser qu’elle se porte caution.

Dans quel cas un bailleur peut-il demander un garant et est-ce une obligation légale ?

Le garant se portant caution solidaire, il est pour le propriétaire une garantie de percevoir son loyer, ce dernier a donc le droit de le réclamer dans différents cas et en fonction de votre situation financière.

Afin d’être rassuré, un bailleur peut demander à ce que quelqu’un se porte caution solidaire pour vous dans les cas de figure suivants :

  • Si vous faites encore des études.
  • Si vous êtes étranger.
  • Si vous n’avez pas de revenus ou que vous ne percevez pas vos revenus en France.
  • Si vous travaillez mais que vous êtes encore en période d’essai.
  • Si vous travaillez mais que les revenus que vous percevez sont irréguliers ou instables.
  • Si les revenus nets que vous percevez ne sont pas au moins égaux à trois fois le montant du loyer.

Avoir un garant location n’est cependant pas légalement obligatoire, même si certains propriétaires en font une condition non négociable. Un contrat de location peut tout à fait être signé sans qu’il y ait de garant se portant caution pour vous. Mais dans la pratique, la grande majorité des bailleurs exige un garant, voire plusieurs dans certains cas. Ce n’est donc pas obligatoire mais bien souvent indispensable si vous voulez avoir une chance que le propriétaire vous loue le logement.

A savoir que l’engagement de votre garant vis-à-vis du propriétaire doit obligatoirement être sous forme écrite, c’est-à-dire soit sous forme d’un acte sous seing privé, soit sous forme d’un acte authentique rédigé devant notaire. Cet acte sera conservé dans le dossier locataire du propriétaire, mais le garant doit également en posséder un exemplaire.

Voici la liste des pièces justificatives que le propriétaire est en droit de demander au garant :

  • Une pièce d’identité.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois.
  • Le dernier avis d’imposition.
  • Un contrat de travail ou tout document attestant de ses revenus, dont les 3 derniers bulletins de salaire.
  • Les pièces justificatives relatives aux éventuels revenus fonciers.
  • Un justificatif des pensions de retraite si le garant est retraité.

Comment louer sans garant français ? Ou sans aucun garant ?

Si vous n’avez personne autour de vous pour se porter garant, il existe des initiatives. Parmi les dispositifs spécifiques permettant à un futur locataire de louer sans garant, figure l’assurance en remplacement d’un garant. En effet, différents assureurs proposent une assurance pour couvrir les loyers impayés et qui a l’avantage de pouvoir être souscrite par le locataire.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et voir votre dossier accepté plus facilement, cette option peut être intéressante pour vous.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Loi ELAN : qu’Est-ce qui change pour les bailleurs

Fermer