READING

Investissement locatif : les grandes étapes

Investissement locatif : les grandes étapes

Empruntez au meilleur taux avec Preto

Non, non, non ! L’investissement locatif n’est pas réservé à quelques grands investisseurs immobiliers, loin de là. Il est bien accessible à tout le monde et sa simplicité en fait même l’un des investissements les plus prisés des Français. Grâce à lui, vous vous constituez un patrimoine, et bénéficiez chaque mois de revenus complémentaires. Cependant, comme tout investissement, il doit être fait en toute connaissance de cause. Voici donc notre guide de l’investissement locatif pour vous préparer avant de sauter le pas !

Étape 1 : Préparez-vous !

 

Avant de partir tête baissée à la recherche de votre bien immobilier, il est important que vous vous prépariez ! Vous devez tout d’abord vous familiariser avec le vocabulaire et les grandes règles de l’investissement immobilier. Puisque vous devenez un investisseur, comportez-vous comme un investisseur ! Tenez-vous informé des grandes tendances et des nouveautés en suivant la presse spécialisée. Renseignez-vous également sur les marchés les plus côtés. Toutes ces informations pourront vous aider au moment de choisir votre bien immobilier.

Ensuite, établissez vos objectifs par rapport à votre investissement locatif :

  • Pour louer efficacement, privilégiez les secteurs les plus demandés (proches des universités, des commerces, etc.). Ces valeurs sûres vous garantiront presque systématiquement la présence de locataires.
  • Si vous souhaitez louer dans un premier temps, puis habiter ce nouveau logement, portez votre dévolu sur un bien à votre goût, sans négliger son attractivité immédiate pour vos futurs locataires.
  • Si vous souhaitez revendre à terme, privilégiez les quartiers les plus prometteurs (nouvelles constructions, pôles d’emplois, etc.) !

Étape 2 : Dénichez votre bien immobilier !

Empruntez au meilleur taux avec Preto

Sélectionnez un quartier d’avenir

Avant de vous lancer, vous devez vous assurer d’investir dans un logement attractif. Pour cela, sélectionnez avec soin son emplacement. S’il est préférable d’investir près de chez soi, il est également capital de le faire dans une zone géographique dynamique. Bords de mer, bassins d’emplois, grandes villes sont autant de garanties de trouver facilement des locataires. Ces zones sont donc à privilégier. À plus petite échelle, faites-vous confiance ! Vos futurs locataires seront toujours attirés par la proximité de parcs, d’écoles, de commerces… Misez sur un emplacement stratégique !

 

Maison ou appartement ?

Vous devez également choisir le type de logement que vous souhaitez louer. Pour cela, vous devez arbitrer entre les deux grands types d’investissements locatifs que propose le marché :

  • Les petites surfaces (petits appartements, studios) : Elles ont une meilleure rentabilité, mais vous font davantage courir le risque de « vacance locative » (absence de locataire pendant un laps de temps), puisque vous changez souvent de locataire.
  • Les grandes surfaces (grands appartements, maisons) : Elles sont moins rentables sur du court-terme, mais elles représentent des investissements plus stables.

Prenez le temps d’étudier le marché, et d’évaluer les risques pour faire votre choix et ne pas le regretter !

Étape 3 : Trouvez le financement de votre investissement locatif !

 

Évaluez votre apport personnel

Qui dit investissement dit financement, et qui dit financement dit apport personnel. Généralement, lorsque l’on emprunte, la banque nous demande un minimum de 10% d’apport personnel, pour financer les frais de notaire et de garantie. Mais dans le cas d’un investissement locatif, les banques acceptent souvent de vous financer sans apport personnel, pour vous laisser profiter de l’effet de levier…

 

Exploitez l’effet de levier

Ce fameux effet levier est la clé de l’investissement locatif. Il le rend particulièrement intéressant pour trois raisons :

  • Les taux d’intérêt atteignent actuellement une faiblesse record, donc votre emprunt ne vous coûte presque rien.
  • Fiscalement, vous pouvez déduire les intérêts que vous payez des loyers que vous percevez, donc vous faites baisser vos impôts.
  • À travers l’assurance, vous et vos héritiers êtes protégés ! Par exemple, en cas de décès, vos descendants héritent du bien sans avoir à payer les mensualités restantes.

 

Profitez de déductions de la loi Pinel

Rayon déduction d’impôts, vous devez également vous pencher sur la loi Pinel, qui vous offre des déductions d’impôts de 12 %, 18 % ou 21 % du total de votre investissement selon :

  • L’emplacement du bien et le montant du loyer
  • Le temps durant lequel vous promettez de louer votre logement (entre 6 et 12 ans)
  • Certaines normes imposées (chauffage, temps des travaux…)

Les déductions d’impôts sont très importantes pour votre investissement locatif. Elles vous permettent de rentrer dans vos frais et même de doper la rentabilité de votre investissement !

 

Pensez au courtier pour négocier le meilleur taux !

Trouver son prêt idéal est important. Il ne faut bien évidemment pas signer le premier contrat que l’on vous tend sans réfléchir. Mais trouver le prêt qui vous convient prend du temps, beaucoup de temps. C’est pourquoi de plus en plus de Français se tournent vers les courtiers en prêts immobiliers. Leur rôle est de trouver pour vous le meilleur taux pour votre emprunt. Ce sont eux qui font le travail de comparaison et surtout de négociation auprès des banques pour vous trouver l’offre de financement idéale. En plus, certains courtiers en ligne comme Pretto.fr sont gratuits !


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Top 12 des endroits où prendre un verre à Paris !

Fermer