READING

Comment vendre son bien ? Toutes les étapes clés!...

Comment vendre son bien ? Toutes les étapes clés!

vendre-son-bien

Vous souhaitez vendre votre bien mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Vous trouverez dans cet article toutes les démarches à suivre pour réaliser votre objectif, en vous lançant dans la vente de votre bien sans inquiétudes.     

Première étape : la prise de décision de vente et la détermination du prix de cession

Si vous avez décidé de vendre votre bien, il est donc tout d’abord nécessaire de déterminer le prix de votre logement. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour fixer le prix de votre bien, comme l’état général de votre logement, le nombre de pièces, la présence d’un parking ou d’un sous-sol, la présence d’espaces extérieurs, comme un balcon, un jardin ou une terrasse. 

D’autres critères importants sont à prendre en compte pour fixer le prix de vente de votre bien : où se situe votre logement ? Des commerces et des écoles se situent-ils à proximité ? Le quartier est-il bien desservi au niveau des transports en commun ?  Sachez que le prix que vous déterminez doit également se baser sur le marché : votre logement se situe en zone tendue ou en zone détendue ? Est-ce qu’il y a beaucoup de demandes pour un bien comme le vôtre ? Posez-vous toutes ces questions.

N’hésitez pas à comparer les prix de vente d’autres logements similaires au vôtre pour vérifier que votre prix de cession est correct pour le marché. Vous pouvez aussi choisir de faire estimer le bien à vendre en faisant appel à des experts immobiliers connaissant parfaitement le marché de votre ville. 

De plus, vous pouvez réaliser des travaux dans votre logement avant la vente si vous souhaitez augmenter votre prix de vente.
En effet, c’est un investissement stratégique qui vous permettra de déclencher le coup de foudre auprès de vos potentiels acquéreurs. Toutefois il n’est pas nécessaire d’entamer des travaux de grande envergure. Deux pièces sont particulièrement affectionnées lors des visites : la cuisine et la salle de bain. Rénover votre appartement en vous focalisant sur ces dernières est une plus-value amplement rentabilisée si les rénovations sont faites en adéquation avec les tendances et goûts actuels.

Vendre un bien en location : faut-il vendre le logement inoccupé ou occupé ?   

Si votre bien est en location, vous avez deux options : choisir de mettre un terme au bail et donc vendre votre bien inoccupé, ou alors vendre votre logement occupé. 

Pour vendre votre bien inoccupé et si la location est non-meublée, il vous faut donner congé à votre locataire au minimum 6 mois avant la fin du bail : de plus il va falloir envoyer une offre de vente à votre locataire, car il est prioritaire pour l’achat de votre bien. Si la location est meublée, vous devez donner congé à votre locataire au moins 3 mois avant la fin du bail. Dans ce deuxième cas vous n’êtes pas obligé d’envoyer l’offre de vente à votre locataire. 

Si vous ne souhaitez pas attendre le départ de votre locataire, avec l’avantage de continuer à percevoir les loyers jusqu’à l’aboutissement de la vente, vous pouvez mettre en vente votre logement occupé. Cette option peut attirer certains acheteurs, car ils pourront compter sur de futurs loyers sans chercher un nouveau locataire.  

Toutefois, il faut savoir que dans ce cas, l’acheteur aura des points à négocier avec vous : selon le délai restant avant la fin du bail, il peut demander une baisse du prix ; un montant de la location mal évalué peut être un autre argument pour faire baisser votre prix de vente. De plus, le type de location, meublée ou non meublée, influence directement le prix de vente. En effet dans le cadre d’une location non meublée, la réduction de prix dépendra de la durée du bail : si l’acheteur veut mettre fin au bail après l’achat de votre bien, il devra attendre deux ans, ce qui représente une contrainte. Au contraire, pour une location meublée, il n’y a aucune décote particulière à prévoir, car le plus souvent pour ce type de location la durée du bail est d’un an. 

Si vous choisissez de vendre votre logement occupé, envoyez le contrat de location à l’acheteur, ainsi que le dépôt de garantie. Il est obligatoire de prévenir votre locataire en cas de visites pour la vente de votre logement. Le locataire, pour sa part, doit permettre des visites pendant au moins 2 heures par jour.

Deuxième étape : le mandat de vente et la préparation des visites

Pour la vente de votre logement, vous pouvez choisir de passer par un professionnel en signant un mandat de vente à son nom. Il existe trois types de mandats : exclusif, simple et semi-exclusif. En choisissant un mandat exclusif, vous engagez une seule agence, qui se chargera de la promotion et de la vente de votre bien. En signant le mandat de vente, vous pourrez bénéficier de l’expertise de l’agence que vous aurez choisie et également du portefeuille de clients de l’agence recherchant un bien similaire au vôtre. 

Préparez votre vente en attirant le maximum de visiteurs avec des photos attrayantes de votre logement : la décoration de votre intérieur doit être soignée, pensez au home staging pour mettre toutes les chances de votre côté et pour créer des coups de cœur. Faites faire les diagnostics immobiliers prévus par la loi avant la vente pour plus de sérénité. 

Troisième étape : les visites et la réception des offres d’achat

vente-bien-expert-immobilier
appartement-vente

Si vous le souhaitez, les agents immobiliers peuvent faire faire les visites : ils sont des professionnels aptes à mettre en valeur votre logement selon ses points forts et à rassurer les futurs acheteurs. Prenez le temps d’étudier toutes les offres d’achat, en prenant en compte l’apport personnel, les moyens de financement, ainsi que la présence d’accord de principe d’une banque.

Favorisez les offres sérieuses, même si parfois elles sont moins élevées. Généralement, si l’offre est au prix, la vente est acceptée et le compromis de vente, souvent rédigé par l’agent immobilier, est signé. Ce compromis représente un engagement liant l’acquéreur et le vendeur avant la finalisation de la vente devant le notaire. Veuillez noter que l’acquéreur a un droit de rétractation de la durée de 7 jours après avoir signé le compromis de vente. Après ce délai, ce sont les clauses prévues dans le compromis qui s’appliquent en cas d’annulation.  

Dernière étape : la signature de l’acte authentique       

La signature de l’acte authentique se fait devant le notaire du vendeur ou celui de l’acquéreur. C’est à ce moment que le notaire lit l’acte de vente aux deux parties et récupère par chèque le montant total du bien, en remettant une copie du document à chaque partie.

C’est lors de cette dernière étape que le vendeur transmet de façon définitive ses droits de propriété sur son bien, en donnant les clés de son logement au nouveau propriétaire. 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Votre demande de rappel est bien enregistrée

Fermer