READING

Comment bien fixer son loyer pour une location meu...

Comment bien fixer son loyer pour une location meublée ?

meublee-fixer-son-loyer

Bien fixer son loyer dans le cadre d’une location meublée est une tâche à ne pas prendre à la légère surtout quand il s’agit d’une première mise en location . Vous devez bien évidemment tenir compte non seulement de paramètres tels que la superficie, la situation géographique et la prix du marché mais aussi vous soumettre à certaines conditions. En somme, c’est une étape qui requiert une préparation minutieuse de votre part. Découvrez la démarche à suivre pour réussir la fixation du loyer pour votre location meublée.

L’évaluation de votre bien : une nécessité absolue

Lorsque vous souhaitez mettre votre logement meublé en location, vous devez fixer le loyer en fonction de sa valeur réelle. Pour ce faire, une évaluation du bien à louer est indispensable.

Pour évaluer correctement votre appartement ou maison, prenez en considération un certain nombre de critères comme la localisation (par rapport au centre-ville, la proximité avec des commerces et les transports en commun etc.), le nombre de pièces, la superficie du bien, l’étage avec ou sans ascenseur, les équipements…). Ces différents éléments doivent être analysés avec la plus grande attention afin de fixer au plus juste le montant du loyer.

Effectuez une comparaison avec d’autres logements de la même catégorie

Comme mentionné en introduction, vous ne pouvez pas fixer le loyer de votre location meublée en ignorant totalement les prix pratiqués pour un bien similaire dans le même secteur. 

Afin de rendre votre bien compétitif, consultez les annonces de location des biens situés à proximité du vôtre. Pour obtenir les fourchettes de tarifs dans lesquelles vous pourrez vous positionner, n’hésitez pas de voir du côté de l’observatoire des loyers de votre commune.

Le plus simple est de faire appel à une agence immobilière pour une estimation gratuite. Un professionnel de l’immobilier locatif pourra vous conseiller au mieux dans vos démarches.

La prise en compte du dispositif Pinel et des plafonnements des loyers pour être conforme à la loi

En matière de fixation de loyer de location meublée, le propriétaire bénéficie d’une certaine liberté. Cependant, il existe une exception pour les agglomérations de plus de 50 000 habitants se caractérisant par une pénurie de logements. 

Pour ces zones qualifiées de tendues, vous devez absolument vous aligner sur le plafonnement des loyers en vigueur depuis la loi Elan de Juillet 2019 . La loi Alur, dont les contours ont été redessinés dans le cadre de la loi Elan, s’applique dans ces villes où l’offre est inférieure à la demande.

C’est pour cette raison qu’il faut vous renseigner auprès d’une Agence départementale pour l’information sur le Logement pour savoir si votre bien se trouve dans l’une des zones visées par le dispositif Alur.

Pour le cas spécifique de Paris, le loyer des baux dont la signature est intervenue à partir du 1er juillet 2019 ne peut être au-dessus d’un seuil dit loyer de référence majoré sauf exception. Tout dépassement de ce plafond vous expose à des sanctions telles que le paiement d’une amende de 5000 euros.

D’une manière générale, le propriétaire qui met son logement meublé en location pour la première fois reste libre de fixer son loyer.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Location meublée : Comment bien accueillir un voyageur d'affaire ?
Location meublée : Comment bien accueillir un voyageur d’affaire ?

Fermer