L’assurance du propriétaire non occupant

by Paris Attitude - 14/06/2017 - Gérer son Bien à Paris

cover-pno

Vous êtes propriétaire d’un appartement et vous vous demandez quel type d’assurance vous devez souscrire pour protéger votre bien en cas de sinistres ?

Pour les appartements en copropriété, sachez que l’assurance habitation est obligatoire et se répartit entre 3 catégories :

  • les garanties du contrat de la copropriété qui concernent les parties communes
  • celle que votre locataire doit, au minimum souscrire
  • celle que vous devez souscrire, en tant que propriétaire.

L’assurance « Propriétaire Non Occupant » vous permet de vous assurer notamment lorsque votre logement est vide entre deux locataires mais aussi dans le cas de sinistres qui ne seraient pas couverts ni par l’assurance de la copropriété ni par l’assurance de votre locataire.

Que couvre l’assurance propriétaire non occupant ?

Votre assurance propriétaire non occupant vous protège contre tous les sinistres pouvant causer des dégâts aux installations et équipements présents dans l’habitation en location, en l’absence d’un locataire responsable. Elle vous garantit une couverture semblable à une assurance multirisques habitation classique.

Elle vous permet non seulement de protéger l’habitation mise en location en cas de sinistre provoquant des dommages, mais aussi de couvrir votre responsabilité civile vis-à-vis des tiers (voisins, locataires…) en cas de sinistre lié à un vice de construction, d’entretien ou d’un trouble de jouissance.

Cette assurance vous assure une couverture étendue qui vous protège en cas de sinistre ou de litige non pris en charge par l’assurance de la copropriété ou de celle du locataire.

En effet, même lorsque le locataire a une assurance habitation, certains sinistres restent à la charge du propriétaire, d’autant plus que le niveau de prise en charge de l’assurance habitation locataire dépend des garanties souscrites par ce-dernier.

Autre avantage non négligeable concernant l’assurance propriétaire non occupant : si vous louez votre bien, les cotisations de votre contrat sont déductibles de vos revenus fonciers dans le cadre du régime d’imposition réel (obligatoire si vos revenus fonciers sont supérieurs à 15 000 euros par an et par choix si vos revenus sont inférieurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire les articles précédents :
chauffeur-prive

Pour vous aider à organiser votre arrivée à Paris, Paris Attitude vous propose une solution de transport sur mesure pour...

Fermer